Caractéristiques du livre :
La Grande course
Un conte indonésien facétieux
Nathan Kumar Scott Jagdish Chitara
Disponible en librairie
Kanchil le chevrotain est persuadé d'être l'animal le plus rapide de la forêt. Afin de prouver sa vitesse, il invite tous les animaux à participer à la grande course. Mais seul Pelan l'escargot accepte de le défier.
La Grande Course est un récit passionnant né d'un conte populaire indonésien, illustré par la peinture rituelle indienne Mata Ni Pachedi. C'est la première fois que cette forme d'art traditionnel est utilisée dans un album pour enfants.
Le mot de l'éditeur :
Jagdish Chitara, l'artiste qui a réalisé les illustrations de ce livre, appartient à un groupe d'artisans traditionnels, connu sous le nom de Waghari. Ce peuple indien nomade vit le long des bords de la rivière Sabarmati au Gujarat, l'état le plus à l'ouest du pays. Communauté marginalisée, les Waghari ont inventé, il y a presque trois siècles, un art textile : le Mata ni Pachedi. Cet artisanat doit son origine à l'interdiction faite aux membres d'accéder aux temples. Ils ont donc fabriqué leurs propres sanctuaires pour les fêtes et les cérémonies à l'aide de tentures de plusieurs mètres de long. Lorsque la communauté s'est sédentarisée, les tissus religieux ont finalement trouvé leur place comme panneaux artistiques narratifs.

On en parle

Emmanuelle Kabala, La Revue des livres pour enfants
« Qui du kanchil (petit cerf-souris indonésien) ou de l'escargot est le plus rapide à la course ? La réponse semble évidente et pourtant… L'orgueil de l'un se verra emporté par la ruse de l'autre pour le plus grand plaisir du lecteur !  »
Bibliothèque Arthur Rimbaud (75)
, août 2021
« Un conte malicieux superbement illustré par un artisan du peuple Waghari, dans le style du Mata Ni Pachedi, une étoffe sacrée qui rend hommage à la Déesse Mère.  »

Commentaires

1 commentaire
Circonflexe,  le 12/11/2020

Faites-nous part de vos remarques ou questions (* obligatoire)