Caractéristiques du livre :
Le voyage de Gulliver à Lilliput
Jonathan Swift Marta Fonfara
« Au matin, je voulus me lever, mais ne pus faire le moindre mouvement. J'étais couché sur le dos, les bras et les jambes attachés au sol de chaque côté par des piquets. Mes cheveux, que j'avais longs et épais, étaient fixés de la même manière. J'entendis autour de moi un bruit confus, mais dans la position où j'étais, je ne pouvais rien voir précisément. Je sentis bientôt quelque chose de vivant remuer sur ma jambe gauche, avancer doucement sur ma poitrine, puis monter à la hauteur de mon menton. Alors, je découvris avec étonnement une petite créature humaine… »
Le mot de l'éditeur :
Enrichi d'une présentation de Jonathan Swift, cet ouvrage est une adaptation du premier récit paru dans la satire Les voyages de Gulliver, publiée en Angleterre en 1726.
Les chapitres
- Les raisons pour lesquelles j'ai voyagé. Je fais naufrage et aborde à la nage au pays de Lilliput. On m'enchaîne.
- L'empereur de Lilliput vient me voir dans ma prison. Des savants m'apprennent la langue du pays. On m'apprécie pour ma gentillesse et on visite mes proches.
- Diverses fêtes de la cour de Lilliput. On me rend ma liberté sous certaines conditions.
- Description de la capitale de Lilliput et du palais de l'empereur. Conversation avec un ministre. J'offre mes services pour la guerre contre Blefuscu.
- Par un stratagème extraordinaire, j'empêche l'invasion des ennemis. On me confère le titre de Nardac. Le feu se déclare dans l'appartement de l'impératrice. Je contribue beaucoup à éteindre l'incendie.
- Averti qu'on allait me condamner à mort, je m'enfuis à Blefuscu.
- Un accident heureux me permet de quitter Blefuscu. Je retourne dans ma patrie après quelques difficulés.

Commentaires

Faites-nous part de vos remarques ou questions (* obligatoire)