Caractéristiques du livre :
Le cheval blanc de Suho
Yûzo Ôtsuka Akaba Suekichi
Disponible en librairie
Ce conte populaire mongol raconte l'origine d'un instrument de musique appelé morin-tehour (ou morin khuur), ce qui signifie « viole à tête de cheval ».
Une poignante histoire d'amitié entre un jeune berger et son beau cheval blanc, victime de la cruauté d'un seigneur despote et cupide. Avant de mourir, le bel animal trouvera la force de révéler à son maître comment fabriquer avec ses os, ses crins et sa peau la « viole à tête de cheval » qui deviendra l'instrument préféré des bergers. Une histoire dramatique faite de violence et d'amour, qui touche autant les adultes que les enfants par la force de ses images et son propos universel.
Le mot de l'éditeur :
Le peintre japonais Akaba recrée avec une rare élégance les grands espaces des plaines mongoles. Le format oblong, la composition des images et leur mise en pages accentuent les sensations de rythme et d'espace, tout en évoquant les rouleaux illustrés d'un Japon ancestral.
En association avec la BnF/Centre national de la littérature pour la jeunesse — La Joie par les livres.

On en parle…

« Chef-d'œuvre absolu que ce conte illustré par un grand peintre japonais. Histoire de l'amitié entre un enfant berger et un petit cheval abandonné, de l'abus de pouvoir d'un potentat parjure et jaloux. »
La revue des livres pour enfants
, décembre 2014

« Akaba, le peintre japonais qui a illustré ce conte, a mêlé les paysages des steppes avec une technique de peinture rappelant son Japon ancestral. C'est majestueux. », avril 2014
« Chef-d'oeuvre absolu que ce conte émouvant illustré par l'un des plus grands peintres japonais. Coup de cœur. », avril 2014
« Cet album - qui date de 1967 - (…) est d'une étonnante modernité dans sa forme : jeux des couleurs qui évoquent le temps d'une journée comme celui d'une vie, utilisation de la page inspirée des rouleaux traditionnels japonais, mouvement des personnages… », février 2014
« Un très beau texte, un format à l'italienne pour les paysages de la Mongolie, et une reliure toilée ! (…) Coup de cœur. », janvier 2014

Commentaires

Faites-nous part de vos remarques ou questions (* obligatoire)