Actualités
Petits contes du vaste monde, dix contes traditionnels et originaux

Petits contes du vaste monde, avec un CD-audio, de Rolande Causse, Nane & Jean-Luc Vézinet, illustrations de Suzy Vergez

Dix contes traditionnels et originaux sont réunis dans ce bel album où se mêlent philosophie de vie, message de générosité et ouverture sur le monde. De Chypre, en passant par la Chine, jusqu'en Bolivie, les auteurs y racontent la vie avec poésie et humour. L'ouvrage aux couleurs chaudes, d'ocre et de brique de Suzy Vergez est accompagné d'un CD avec les histoires lues.

Rencontre avec les trois auteurs de Petits contes du vaste monde : Jean-Luc Vézinet, Rolande Causse & Nane Vézinet, à l'occasion de l'enregistrement du CD audio. Auteurs et conteurs d'expérience, ils animent des ateliers d'écriture et interviennent dans les écoles. En associant leurs talents, ils font partager aux enfants leur passion pour les livres et les contes.

Jean-Luc Vézinet, Rolande Causse & Nane Vézinet

Pourquoi avez-vous choisi de raconter des histoires sous la forme de contes ?
Rolande Causse : Les contes sont l'expression de la philosophie de la vie. Ils possèdent à la fois la manière de détecter les très bons sentiments, les émotions, la sensibilité, les ruses, les malices, voire la méchanceté. En se nouant entre eux, à travers les personnages, ils disent la profondeur, les difficultés et les moments de bonheur. L'enfant comprend ainsi que la vie est aussi faite de nombreuses histoires.

Nane Vézinet : Ils donnent aussi des perspectives à l'enfant, des ouvertures, des solutions aux conflits qu'il peut vivre. Car il peut être confronté, aujourd'hui plus que jamais, à des événements difficiles, familialement ou socialement, et les contes lui apprennent qu'on peut triompher même en étant « petit ».

Quelle est la spécificité de l'écriture des contes ?
Jean-Luc Vézinet : L'écriture n'est pas littéraire, c'est une écriture qui est près de la parole, de l'oralité. Écrire ce qui sera dit, et pas seulement lu, est un travail difficile. Il faut arriver à trouver un rythme, créer une musique des mots.

En tant que conteur, comment abordez-vous la lecture de ces récits ?
Nane Vézinet : On ne les apprend pas par cœur. On ne les dit pas, mot à mot, comme si on avait le livre sous les yeux. Il y a une petite part d'improvisation qui les rend vivants ; sans qu'on s'éloigne du texte pour autant ! Cela peut juste être quelques mots ou une manière de les dire. C'est subtil.

 

À partir de 3 ans, 22 €

 

 

De la même illustratrice / des mêmes auteurs :

Le dragon du Jour de l'An Les Oiseaux conteurs Contes des îles

Commentaires

Faites-nous part de vos remarques ou questions (* obligatoire)