Actualités
Le mystère des deux dragons

Souhaitant décorer son palais de magnifiques peintures de dragons, l'empereur Lizong fait appel à Chen Suoweng, le plus grand peintre de Chine. Après plus de deux années de travail et alors que le souverain commence à s'impatienter, l'artiste présente son œuvre : deux lignes brisées, l'une jaune et l'autre bleue.

Nane et Jean-Luc Vézinet, illustré par Virginie Grosos

Face au résultat abstrait et minimaliste, le monarque excédé pense que le peintre se moque de lui. L'artiste a mis de côté les détails pour se concentrer sur l'essentiel. Tout comme l'empereur, le jeune lecteur comprendra progressivement que de la simplicité de quelques traits peuvent jaillir la puissance et la beauté.

Nane et Jean-Luc Vézinet, illustré par Virginie Grosos

 

Le mot des auteurs :
« Le mystère des deux dragons est un récit qui nous tient à cœur depuis fort longtemps et qu'il nous est arrivé de raconter dans nos spectacles. Il est en effet rare que dans les contes, l'art en soit le héros, et plus exceptionnel encore que soit traité l'art abstrait.
Le passage du figuratif à l'abstraction raconté ici nous dit que créer demande du travail et du temps. Une longue maturation est nécessaire à la naissance d'un chef-d'œuvre. Ce conte fait donc l'éloge de la patience. La force de l'œuvre de Chen Suoweng va finir par s'imposer à l'empereur en personne, bien obligé de s'incliner devant la beauté. » Nane et Jean-Luc Vézinet
Un texte d'une sensibilité et d'une poésie indéniables, magnifiquement illustré par le pinceau délicat de Virginie Grosos.

Commentaires

Faites-nous part de vos remarques ou questions (* obligatoire)